[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > à deux genoux

à deux genoux


"Chaque jour à l'église il venait d'un air doux,
Tout vis-à-vis de moi, se mettre à deux genoux"
Le Tartuffe, I, 5, v. 283

Ce trait stéréotypé du comportement hypocrite en matière de dévotion figurait dans la "Satire première" (1646) de Du Lorens, où il rimait avec le terme "doux" :

Mais sur tous je hais ceux dont le semblant est doux
Qui n'entendent jamais la messe qu'à genoux,
S'ils parlent, c'est de Dieu, de sa bonté suprême,
De se mortifier, renoncer à soi-même.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs