[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > à genoux

à genoux


"- Nous y donnerons ordre. Allons, mettez-vous à genoux.- À genoux. - Oui à genoux, et sans tarder."
Georges Dandin, III, 7

La demande de pardon à laquelle doit se soumettre Georges Dandin correspond au rituel de l'amende honorable, tel que le décrivent les traités contemporains, par exemple La Pratique judiciaire (1661) de Jean Imbert :

Et, pour les cas contenus au procès, condamne le dit Le Mesle à faire amende honorable devant la principale porte de l'Eglise de Paris, tête, pieds nus en chemise, ayant la corde au col, tenant entre ses mains une torche ardente du poids de deux livres, et illec à genoux dire et déclarer que méchamment et malicieusement il a dit et proféré les blasphèmes exécrables contre le saint nom de Dieu et de la Vierge Marie, dont il se repent et demande pardon à Dieu, au Roi et à justice.
(p. 695)

Dans une scène de la comédie de L'Après-souper des auberges (1665) de Raymond Poisson, un hobereau de province se proposait d'appliquer la procédure de l'amende honorable à un valet qui avait fauté (sc. VI, p. 29-30).




Sommaire | Index | Accès rédacteurs