[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Afin d'y rendre tout égal

Afin d'y rendre tout égal


"Hé bien, je la fais immortelle,
Afin d'y rendre tout égal."
Psyché, acte V, scène dernière, vv.2014-2015.

Cette résolution avait été également développée par Apulée dans L'Ane d'or :

Et ad Venerem conlata facie: "Nec tu," inquit "filia, quicquam contristere nec prosapiae tantae tuae statuque de matrimonio mortali metuas. Iam faxo nuptias non impares sed legitimas et iure ciuili congruas", et ilico per Mercurium arripi Psychen et in caelum perduci iubet. Porrecto ambrosiae poculo: "Sume," inquit "Psyche, et immortalis esto, nec umquam digredietur a tuo nexu Cupido sed istae uobis erunt perpetuae nuptiae."
(VI, 23)

Puis s’adressant à Vénus : Et vous ma fille, ne vous en affligez point ; ne pensez pas que ce soit faire déshonneur à votre haute et puissante naissance ni que je veuille en rien déroger à votre état et condition, faisant entrer une personne mortelle dans votre race. Je ferai tout maintenant que ces noces ne seront point inégales, mais légitimes et conformes au droit civil.
Là-dessus il commande à Mercure de prendre Psyché et l’amener aux Cieux : et Mercure lui donnant un breuvage d’ambroisie : Prenez ô Psyché (lui dit-il) ce breuvage, et soyez immortelle. Jamais Cupidon ne se départira de votre alliance, mais ces noces vous seront fermes et stables à jamais.
(traduction de Jean de Montlyard, édition de 1648, p. 178-179)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs