[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Ah malheur, ah disgrâce

Ah malheur, ah disgrâce


"- Ah, malheur! Ah, disgrâce! Ah, pauvre seigneur Sganarelle! Où pourrai-je te rencontrer? - Que dit-elle là? - Ah misérable père! que feras-tu? quand tu sauras cette nouvelle - Que sera-ce? - Ma pauvre maîtresse. - Je suis perdu. [...] - Qu'y a-t-il? - Votre fille. - Ah, ah!"
L'Amour médecin, I, 6

Dans Trufaldino medico volante, l'annonce de la maladie de la jeune fille se fait dans des termes similaires :

Rosetta:
Poveretta aiuto, hoimè son morta, figlia, chi m'agiuta, ch'io non posso sola; correte, hoimè non posso riavere il fiato.

Magnifico:
Che cosa è, perche tanto gridare.

Rosetta:
Isabella, ò Dio mi batte il cuore.

Magnifico:
Si, che dici d'Isabella?

Rosetta:
E venuta meno che è quasi morta.
(I, 6)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs