[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Allez mourir, rivaux d'un dieu jaloux

Allez mourir, rivaux d'un dieu jaloux


"L'AMOUR, en l'air.
Allez mourir, rivaux d'un dieu jaloux,
Dont vous méritez le courroux,
Pour avoir eu le cœur sensible aux mêmes charmes".
Psyché, Acte II, scène 5, vv. 899-901.

Dans Andromède de Pierre Corneille, Eole adressait des propos similaires à Phinée :

ÉOLE, au milieu de l'air.
Téméraire mortel, n'en dis pas davantage;
Tu n'obliges que trop les dieux à te haïr :
Quoi que pense attenter l'orgueil de ton courage
Ils ont trop de moyens de se faire obéir.
Connais-moi pour ton infortune;
Je suis Éole roi des vents.
Partez, mes orageux suivants,
Faites ce qu'ordonne Neptune.
(II, 5)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs