[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Après vingt ans et plus de méditation

Après vingt ans et plus de méditation


"Après l'expérience et toutes les lumières
Que j'ai pu m'acquérir sur de telles matières,
Après vingt ans et plus de méditation
Pour me conduire en tout avec précaution,
De tant d'autres maris j'aurais quitté la trace
Pour me trouver après dans la même disgrâce ?"
L'Ecole des femmes, IV, 7 (v. 1200-1205)

La Précaution inutile de d'Ouville (1656) s'ouvre et se ferme sur un constat similaire :

Il arrive d’ordinaire, Messieurs, que les hommes les plus subtils et les plus avisés, et qui se précautionnent le plus pour se mettre à couvert des malices, et des tromperies des femmes, tombent plus souvent dans leurs pièges que ceux qui n’y songent point, et éprouvent enfin à leur dommage les choses qu’ils appréhendent. J’espère vous le faire voir par cette nouvelle [...].
(p. 1-2)

Enfin Dom Fadrique, quelque précautionné qu’il fût, ne put s’enpêcher de tomber dans le piège, et toutes les terres qu’il avait vues, et les périls qu’il avait courus, ne l’en purent garantir. Il tomba de lui-même dans le danger qu’il craignait, et la sotte qu’il cherchait, et qu’il trouva, fut cause de sa disgrâce.
(p. 119)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs