[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Au diable les savants

Au diable les savants


"Au diable les savants, qui ne veulent point écouter les gens."
Le Mariage forcé, sc. IV

La même formule servait à clore une scène de pédant dans Le Déniaisé (1648) de Gillet de la Tessonnerie :

Au diable les savants, et qui les peut comprendre.
(I, 3, p. 32)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs