[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Aucune incommodité

Aucune incommodité


"Tournez-vous un peu, s'il vous plaît. Il ne se peut pas mieux. Que je vous voie marcher. Voilà un corps taillé, libre, et dégagé comme il faut, et qui ne marque aucune incommodité.
L'Avare, II, 5

Le motif du vieillard amoureux satisfait de sa personne est un lieu commun de comédie qu'on retrouve entre autres

  • à la scène 3 de l'acte I de la Veuve (1597) de Larivey (1)
  • à la scène 3 de l'acte III des Aventures de nuit (1666) de Chevalier (2)

(voir également "vous passerez les six-vingts)


(1)

AMBROISE
Je me sens tel que m'y puis présenter. J'ai Dieu merci bonne vue, la main assez ferme. Je suis agile de ma personne. Et ne chancelle point.

LEONARD
Combien les hommes se trompent en cette folie d'amour! ne connais tu pauvret , que où il te semble être tant dispos, tu commences à cheminer courbe, le nez vers la terre, que tes yeux se crêpent en étoiles tout à l'entour, et que la bave te tombe de la bouche?

AMBROISE
Je me regarde tous les matins en un miroir, mais je n'y vois point tant de miracles. Et si je n'ai le visage tant beau beau comme ces petits godronnés, qu'on ne sait s'ils sont femmes ou hommes, ce m'est tout un [...]
(Les Comedies facétieuses de Pierre de Larivey, Lyon, Benoist Rigaud, 1597, p. 118.)

(2)

ROBERT
[...]
Mais si vous m'en croyez quittez-là cet amour,
Car à quatre-vingts ans courir et nuit et jour...

SIMEON
Je ne me sens encore ni goutte ni catarrhe:

ROBERT
A votre âge, Monsieur, on appète la terre.

SIMEON
Ah! Sache mon ami que je suis vigoureux,
Lorsque l'on veut mourir on n'est plus amoureux,
Je me sens à présent plus propre au mariage,
Que je ne fus jamais à la fleur de de mon âge.
[...]
(III, 3, Paris, N. Pépingué, 1666, p. 37-38)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs