[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Aux champs

Aux champs


"[...]Aux champs, grâces aux cieux;
Les sottises du temps ne blessent point mes yeux."
L'Ecole des maris, I, 3 (v. 281-283)

"Lorsque j'étais aux champs n'a-t-il point fait de pluie?"
L'Ecole des femmes, II, 5 (v. 462)

L'expression "aux champs" n'est pas de l'usage du beau monde, selon le traité Du bon et du mauvais usage dans les manières de s'exprimer, des façons de parler bourgeoises et en quoi elles sont différentes de celles de la Cour (1693) de François de Callières :

- Je connais des gens de la ville, dit la dame, qui disent je m'en vais aux champs, Monsieur un tel est aux champs, pour dire "je m'en vais à la campagne", "Monsieur un tel est à la campagne".
- Le Père Bouhours, reprit le Commandeur, [...] dit que maison des champs n'est pas une façon de parler noble [...].
- Sa remarque est fort juste, et le mot de "champs" pour celui de "campagne", soit qu'on le mette avec "maison", ou qu'on le dise tout seul, est une façon de parler qui n'est pas du bon usage dans le sens dont il s'agit.
(p. 70-72)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs