[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Bénignité

Bénignité


"Je sais que vous avez trop de bénignité,
Et que vous ferez grâce à ma témérité;"
Le Tartuffe, III, 3 (v. 1006-1007)

Le terme est très répandu dans le langage de la dévotion.

On le retrouve, par exemple, dans L'Imitation de Jésus-Christ (1656) de Pierre Corneille :

Lorsque sa grâce nous console,
D'un seul accent de sa parole
Il remplit tout l' excès de sa bénignité.
(II, 10)

Je fais à mes élus deux sortes de visites :
L'une par les assauts et par l' adversité,
L'autre par ces douceurs que ma bénignité
Pour arrhes de ma gloire avance à leurs mérites.
(III, 3)

Je t' en bénis, être suprême,
Dont l' immense bénignité
Etend sa libéralité
Sur l'indigne et sur l'ingrat même.
(III, 8)

Ainsi que d' une source en biens inépuisable,
De ta bénignité tout découle sur nous.
(III, 22)

Tu ne regardes point ce que j' ai mérité,
Et de ces grands vaisseaux qui jamais ne tarissent
Tu fais couler les dons de ta bénignité.
(III, 52)

Mes élans les plus doux y font aussitôt place
A mon aridité,
Et me laissent devant ta face
Stupide aux saints attraits de ta bénignité.
(IV, 14)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs