[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Belle inhumaine

Belle inhumaine


"J'ai de l'amour encore pour la belle inhumaine,
Et ma raison voudrait que j'eusse de la haine."
Les Fâcheux (v. 215-216)

L'expression est du langage galant, elle est fréquente dans les élégies :

Amour, mon aimable vainqueur,
Du plus beau de tes feux viens échauffer ta veine,
Et dépeins dans mes vers cette belle inhumaine,
Comme tu l'as dépeinte au milieu de mon coeur
("Portrait d'Iris", dans la Troisième partie du recueil de pièces galantes, en prose et en vers de Madame la comtesse de La Suze, comme aussi de plusieurs et différents auteurs, Paris, Gabriel Quinet, 1668, p. 89)

Pardon, si je le dis, trop charmante inhumaine,
Ce n'est pas une offense à mériter ta haine
("Elégie", ibid., p. 168; voir aussi p. 162, 166,196)

Voir également "un si cruel martyre" à la scène I, 2.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs