[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Bien tournés

Bien tournés


"Les madrigaux sont agréables, quand ils sont bien tournés"
Les Précieuses ridicules, sc. IX.

"Je n'ai jamais ouï de vers si bien tournés"
Le Misanthrope, I, 2, v. 336

"Bien tourné" est mentionné comme "mot à la mode" dans l'entretien "De la langue française" (Entretiens d'Ariste et d'Eugène, 1671, p. 87) du Père Bouhours.

L'abbé de Pure l'utilise dans son roman de La Précieuse (1656-1658) :

De là vient encor la juste estime que conçoit une belle âme d'une chose bien dite, d'un vers bien tourné, d'un effort bien soutenu, d'une douceur bien ménagée.
(éd. Magne, Paris, Droz, 1938, t. II, p. 168)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs