[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Blessent la visière

Blessent la visière


"[...] il peste contre vous d'une belle manière
Quand vos déportements lui blessent la visière."
L'Etourdi, I, 2 (v. 35-36)

Le terme "visière" était fréquemment usité dans les textes burlesques pour désigner la vue.

Ainsi, dans la comédie de la La Coiffeuse à la mode (1647) de D'Ouville :

Quelque démon, sans doute, ou bien quelque sorcière
Qui revient du sabbat nous trouble la visière.
(IV, 2)

Ou dans l'Ovide bouffon (1662) de Richer :

Il régnait un certain Lycus
Qui n'avait pas tant d'yeux qu'Argus
Mais dont la visière aussi nette
N'avait pas besoin de lunette.
(p. 107)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs