[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Bonne assiette

Bonne assiette


"Veux tu que je te dise ? une atteinte secrète
Ne laisse point mon âme en une bonne assiette :"
Dépit amoureux, I, 1 (v. 1-2)

L'expression fait partie du vocabulaire de la philosophie stoïcienne. On la retrouve en particulier dans la traduction des lettres de Sénèque procurée par Malherbe :

J'ai tant d'envie de reconnaître que vous avez l'âme en si bonne assiette que, suivant les règles des grands personnages, vous fassiez un essai d'être mal nourri et mal vêtu quelques jours, afin de pouvoir dire : "Est-ce ceci de quoi on avait fait si grand peur ?"
(Epître XVIII, éd. de 1661, p. 90)

Vous nous promettez de mettre l'âme en si bonne assiette que l'or et le fer nous éblouiront aussi peu l'un que l'autre.
(Epître XLVIII, éd. de 1661, p. 235)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs