[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Brillants et parés

Brillants et parés


"Je vis cent choses là ravissantes à voir.
Ce ne sont que seigneurs, qui des pieds à la tête,
Sont brillants et parés comme au jour d'une fête;
Ils surprennent la vue, et nos prés au printemps,
Avec toutes leurs fleurs sont bien moins éclatants."
Mélicerte, I, 3 (v. 126-130)

Les bergers du roman pastoral Carmente (1668) de Madame de Villedieu (Mlle Desjardins) se parent aussi pour la visite royale :

La présence de leur grande reine dont ils savaient qu'ils allaient être honorés, et l'heureuse rencontre de l'étranger Cléophile qui était le pasteur du monde le plus propre à contribuer à l'accomplissement d'une fête galante, achevant de mettre les esprits de ces héros champêtres dans une assiette agréable, tous s'empressaient à l'envi de parer leurs houlettes et leurs cornemuses ; les cabanes étaient remplies de fleurs et d'ornements extraordinaires : les bocages retentissaient du son des hautbois et des flûtes, et les échos résonnaient de chants nouveaux et de cris d'allégresse.
(éd. de 1720, p. 4)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs