[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > C'est mon honneur que je vous abandonne

C'est mon honneur que je vous abandonne


"Songez qu'en vous faisant moitié de ma personne
C'est mon honneur, Agnès, que je vous abandonne."
L'Ecole des femmes, III, 2 (v. 723-724)

L'idée sera explicitement formulée dans Le Traité de la jalousie (1674) d'Antoine Courtin :

L'honneur de la femme fait l'honneur du mari et [...] le crime qu'il lui souffre retombe sur lui-même et lui attire la même malédiction qu'à la femme;
(p. 144)

Dès lors le mari doit veiller à ce que sa femme ne l'entache en aucune façon :

Si la vraisemblance et certaines manières relâchées donnaient sujet à un mari d'appréhender un mal réel, [...] il peut donc lui faire connaître avec douceur et des paroles pleines de charité le soin qu'elle doit apporter à éviter non seulement le mal, mais encore plus, s'il faut dire ainsi, l'apparence du mal, car l'honneur est en cela malheureux que l'apparence le noircit autant que l'effet
(p. 85-86)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs