[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Cabale

Cabale


"Tout marche par cabale et par pur intérêt;
Ce n'est plus que la ruse aujourd'hui qui l'emporte,
Et les hommes devraient être faits d'autre sorte. ".
Le Misanthrope, V, 1, v. 1556-1558

"Point de cabale en eux; point d'intrigues à suivre;
On les voit pour tous soins, se mêler de bien vivre.."
Le Tartuffe, I, 5, v. 389-390

"Et sur moins que cela, le poids d'une cabale
Embarrasse les gens dans un fâcheux dédale.".
Le Tartuffe, V, 3, v. 1703-1704

"La cabale s'est réveillée aux simples conjectures qu'ils ont pu avoir de la chose."
Le Tartuffe, Second placet

"Je ne quitterai point mes douces habitudes, mais j'aurai soin de me cacher, et me divertirai à petit bruit. Que si je viens à être découvert, je verrai sans me remuer prendre mes intérêts à toute la cabale, et je serai défendu par elle envers, et contre tous."
Don Juan ou le Festin de pierre, V, 2

Les dévots sont accusés de fonctionner par cabales, entre autres, dans


(1)

La Doctrine de la nouvelle dévotion cabalistique, composée des véritables maximes que la nouvelle secte (formée depuis peu dans Lyon par un barbier étranger, natif du comté de Bourgogne, où il tâche de l'étendre aux environs du grand dommage de la vraie et ancienne piété) observe constamment, dans la pratique et méthode qu'elle tient à conduire les âmes, par l'oraison mentale, apparemment à la perfection, mais en effet à la folie, ou du moins à la simplicité, et à tirer à soi leurs biens, dans la bourse qu'il prétend être commune à tous
(éd. de 1863, dans les Variétés historiques et littéraires d'E. Fournier, t. X, p. 197) (source : F. Baumal, Tartuffe et ses avatars, 1925, p. 61)

(2)

Je n’entends pas dévot de ces gens sans cabale
Qui, sur la prud’homie appuyant leur morale,
Suivent tout simplement les lois que Jésus-Christ
Dans son saint Évangile à ses enfants prescrit —
Ce monde-là n’est bon, en ce temps de finesse,
Qu’à fournir d’auditeurs le prône de la messe —
Mais de ces raffinés qui, bien que tenant lieu
D’ouailles seulement en l’Église de Dieu,
Sans crainte de troubler la police divine,
S’ingèrent toutefois des mœurs, de la doctrine,
Et même de régler le devoir des pasteurs
De qui les sentiments ne s’accordent aux leurs.
(éd. E. de Beaurepaire, 1888, p. 53)

Ils forment un parti, d’intérêts ils s’unissent,
Par un commun support leur crédit établissent,
Et, d’un esprit égal touchés également,
Rapportent tous leurs soins à même sentiment.
(p. 53)

La Cabale y souscrit, par la seule raison
Que l’Église avec elle a tant de liaison
Que son moindre suppôt lui tenant lieu d’apôtre,
Être accusé de l’un c’est pêcher contre l’autre.
Comptant comme elle aussi l’infaillibilité
Entre les attributs de leur Société,
Ainsi, de ville en ville unis par fortes ligues,
Ils remplissent bientôt tout un pays d’intrigues,
Partout mettent le nez, s’intéressent à tout,
Et de tout leur audace ignoramment résout.
(ibid.

(3)

Leur modestie n'empêche pas que d'autres ne remarquent avec indignation l'injuste partage de l'estime, qui n'est plus que pour ceux qui prévalent dans l'art de cabaler. N'est-ce pas une chose honteuse que cet art règne aujourd'hui dans toutes sortes de professions ; et que celles même qui témoignent le plus d'intégrité et qui en font leçon aux autres, soient souvent sujettes aux cabales comme les autres
( Prose chagrine, éd. des Oeuvres de 1756, II, 2, p. 256)

(4)

J’ai fort bonne opinion du livre que vous avez sous la presse, Index librorum prohibitorum et expurgatorum, en deux tomes in-folio ; c’est un ouvrage bien curieux. Des livres de droit, je n’en ai que faire ; mais pour ceux qui regardent votre religion, je les aime ; car il y a à savoir, principalement quand ils sont du mérite de ceux de M. Daillé. Tous ces bons livres-là tiennent bien leur place dans une bibliothèque ; un honnête homme a toujours bonne grâce d’apprendre la vérité et de se détromper et même délivrer de la bigoterie du siècle, et de se garantir des impostures, des fraudes et de la cabale des cafards.
(éd. J. H. Reveillé-Parise, 1846, t. III, p. 616-617)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs