[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Candelaio

Candelaio


Giordano BRUNO, Candelaio, Paris, Giuliano, 1582

(éd. critique par G. Barberi Squarotti, Torino, Einaudi, 1964)

(traduction française : Boniface et le Pédant, comédie en prose imitée de l'italien de Bruno Nolano, Paris, P. Menard, 1633)

Cette comédie italienne non destinée à la scène a été utilisée par Molière pour des éléments de détail de plusieurs comédies :

Dépit amoureux

Le Mariage forcé

Le Bourgeois gentilhomme

Le Malade imaginaire

La Comtesse d'Escarbagnas




Sommaire | Index | Accès rédacteurs