[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Ce jeune miracle

Ce jeune miracle


"Nous verrons de nous deux qui pourra l'emporter
Qui dans nos soins communs pour ce jeune miracle
Aux voeux de son rival portera plus d'obstacle."
L'Etourdi, I, 1 (v. 3)

Le qualificatif "miracle" pour désigner la femme aimée est très usité dans le langage amoureux des années 1630-1650

  • dans la poésie :
    • "O jeune miracle des cieux,/ Quels savants peintres sont vos yeux ?" (Tristan L'Hermite, La Lyre, 1641)
    • "beau miracle du monde", "miracle des belles", "miracle d'appas", "miracle d'amour" (G. Colletet, Poésies diverses, 1656)

  • au théâtre :
    • "ce miracle du monde" (Rotrou, L'Innocente Infidélité, 1637)
    • "ce miracle des belles" (Tristan L'Hermite, La Mariane, 1637)
    • "ce miracle des cieux" (Tristan L'Hermite, Panthée, 1639)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs