[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Ce noeud bien assorti

Ce noeud bien assorti


"Et qu'est-ce qu'à mon âge on a de mieux à faire,
Que d'attacher à soi, par le titre d'époux,
Un homme qui vous aime, et soit aimé de vous;
Et de cette union de tendresse suivie,
Se faire les douceurs d'une innocente vie?
Ce nœud bien assorti n'a-t-il pas des appas?"
Les Femmes savantes, I, 1, v. 20-25

L'opinion d'Henriette correspond à une idée défendue par un des personnage de La Précieuse (1656-1658) :

Qu'y a-t-il de plus doux dans la vie que cette société, cette douce conversation de deux personnes qui n'ont point de réserve l'une pour l'autre, qui ont de quoi composer ensemble un abrégé de la félicité humaine, soit en faveur des sens, soit au gré de la raison, soit pour amuser le corps, soit pour entretenir l'esprit ?
(éd. Magne, Paris, Droz, 1938, t. II, p. 65)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs