[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Ce torrent effréné

Ce torrent effréné


"Tu vois qu’à chaque instant il te fait déchanter,
Et que c’est battre l’eau, de prétendre arrêter
Ce torrent effréné, qui de tes artifices
Renverse en un moment les plus beaux édifices"
L'Etourdi, III, 1 (v. 919-922)

Au chapitre XXV du Prince de Machiavel, la fortune est comparée à un "fleuve impétueux" :

E assomiglio quella a uno di questi fiumi rovinosi che, quando s’adirano, allagano e piani, ruinano gli alberi e gli edifizii, lievano da questa parte terreno, pongono da quell’altra

La fortune se peut comparer à un fleuve impétueux et ravissant, lequel, lorsqu'il est enflé et débordé, submerge les grandes plaines, arrache des arbres et ruine les édifices, enlève d'un endroit les gros monceaux de terre pour les transporter en un autre.
(trad. de 1640, p. 127)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs