[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Cent choses plus à craindre

Cent choses plus à craindre


"Dans le monde je vois cent choses plus à craindre,
Et dont je me ferais un bien plus grand malheur,
Que de cet accident qui vous fait tant de peur."
L'Ecole des femmes, IV, 8 (v. 1289-1291)

C'est l'attitude que prône La Mothe le Vayer dans son "homélie académique" "La Fortune" (1666) :

Vous pourriez vous remettre l'esprit et prendre patience sur la considération de tant d'autres hommes qui ne sont pas moins misérables que vous croyez l'être, et qui le sont peut-être plus qu'en effet vous ne l'êtes. Nullam tam miseram nominabis domum, quae non inveniat in miseriore solatium.
(éd. des Oeuvres de 1756, III, 2, p. 307)

Dans son essai III, 5 ("Des vers de Virgile"), Montaigne s'efforce de relativiser la gravité du cocuage pour celui qui en est victime :

Lucullus, Caesar, Pompeius, Antonius, Caton et d'autres braves hommes furent cocus, et le sceurent sans en exciter tumulte. Il n'y eust, en ce temps là, qu'un sot de Lepidus qui en mourut d'angoisse.

Ah'tum te miserum malique fati,
Quem attractis pedibus, patente porta,
Percurrent mugilésque raphanique.

Et le Dieu de nostre poete, quand il surprint avec sa femme l'un de ses compaignons, se contenta de leur en faire honte,

atque aliquis de Diis non tristibus optat
Sic fieri turpis;

[...]
Mais le monde en parle. Je sçay çant honestes hommes coqus, honnestement et peu indecemment. Un galant homme en est pleint, non pas desestimé. Faites que vostre vertu estouffe vostre mal'heur, que les gens de bien en maudissent l'occasion, que celuy qui vous offence tremble seulement à le penser. Et puis, de qui ne parle on en ce sens, depuis le petit jusques au plus grand?

Tot qui legionibus imperitavit,
Et melior quàm tu multis fuit, improbe, rebus.

Voys tu qu'on engage en ce reproche tant d'honnestes hommes en ta presence? Pense qu'on ne t'espargne non plus ailleurs. Mais jusques aux dames, elles s'en moqueront. Et de-quoy se moquent elles en ce temps plus volontiers que d'un mariage paisible et bien composé? Chacun de vous a faict quelqu'un coqu: or nature est toute en pareilles, en compensation et vicissitude. La frequence de cet accident en doibt meshuy avoir moderé l'aigreur: le voylà tantost passé en coustume.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs