[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Ces noirs accès qui troublent sa raison

Ces noirs accès qui troublent sa raison


"[...] Que de ces noirs accès qui troublent sa raison,
Il n'ait fait éclater l'entière guérison"
Don Garcie de Navarre, III, 1, v. 796-797

La jalousie est également envisagée comme un violent trouble de la raison (voir aussi "votre maladie") :

  • dans Le Grand Cyrus (1649-1653) des Scudéry :

...sans savoir presque ce que je disais, tant la jalousie m'avait déjà troublé le sens [...].
("Histoire de l'amant jaloux", p. 1629)

[L]a jalousie fait souvent désirer de ne la voir jamais, tant il est vrai qu'elle dérègle la raison.
(p. 1690)

  • dans la Défense de la jalousie (1642) de René Bary :

[L]a jalousie embarrasse l'esprit et l'altère.
( p. 51)

Ce qui est ennemi de la raison, est mauvais de soi-même, la jalousie est ennemie de la raison, la jalousie est mauvaise de soi-même. Ce qui se prévaut des faiblesses de l'esprit, est ennemi de la raison. La jalousie s'en prévaut, la jalousie est ennemie de la raison. Où la raison est languissante, la jalousie est active, ou la raison est sans effort, la jalousie est sans obstacle, elle presse, elle commande, elle trouble les esprits, et elle établit sa puissance sur la ruine de celle dont elle devrait être esclave.
(p. 55-56)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs