[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Cet aveu qui fait tant de peine

Cet aveu qui fait tant de peine


"cette déclaration est suivie d'un prompt courroux qui paraît à notre rougeur [...]. Ensuite il trouve moyen de nous apaiser, de nous accoutumer insensiblement au discours de sa passion et de tirer de nous cet aveu qui fait tant de peine."
Les Précieuses ridicules, sc. IV.

La liste des étapes s'échelonnant entre la déclaration de l'amant et l'aveu de la dame aimée est conforme à ce qu'éprouvent les héros du Grand Cyrus (1649-1653) des Scudéry.

Voir, par exemple, Livre II, 1 : "Suite de l'Histoire d'Artamène : déclaration d'amour de Cyrus".




Sommaire | Index | Accès rédacteurs