[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Cheval, âne, ou mulet

Cheval, âne, ou mulet


Elle vous croyait voir de retour à toute heure ;
Et nous n'oyions jamais passer devant chez nous
Cheval, âne ou mulet, qu'elle ne prît pour vous.
L'Ecole des femmes, I, 2 (v. 228-230)

Les trois animaux sont réputés à la fois pour leur stupidité et pour leur puissance sexuelle :

  • mule : Animal de somme, qui est engendré d'un âne, et d'une cavale, ou d'un cheval et d'une ânesse, qui est stérile, fantasque et sujet à ruer. (Richelet)

  • âne : Ignorant. [C'est un gros âne, un âne de bonne maison.] (Richelet)
âne : Baudet, animal à quatre pieds et à longues oreilles, paresseux, laborieux et stupide. C'est une bête de somme dont se servent d'ordinaire les pauvres gens pour porter des chous, du fumier, du plâtre, etc.(Furetière)

  • Cheval : Ce mot entre dans quelques phrases proverbiales et figurées, mais basses. [Exemples. C'est un petit cheval échapé. C'est à dire, un petit libertin. C'est un cheval de carosse. C'est à dire, un gros sot]. (Richelet)
On dit fig. d'Un homme stupide, grossier, brutal, que C'est un cheval, un gros cheval, un cheval de carrosse, un cheval de bât. (Furetière)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs