[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Cléonte, en Turc

Cléonte, en Turc


"Le fils du Grand Turc ressemble à ce Cléonte, à peu de chose près. [...] Cléonte, en Turc, avec trois pages portant sa veste"
Le Bourgeois gentilhomme, IV, 4

Les indications permettant de confectionner "la robe, le haut-de-chasse, le chausson et la veste du Grand Turc" figurent dans Le Tailleur sincère (1671) de Benoît Boullay (p. 85-90 et p. 92)

(source : A. Verdier, Histoire et poétique de l'habit de théâtre en France au XVIIe siècle (1606-1680)).

Les spectacles du Théâtre italien de Paris des années 1660-1670 recouraient fréquemment à des déguisements en Turc.

Ainsi dans

  • Les Trompeurs trompés
Je viens avec Scaramouche déguisé en Turc.
(éd. D. Gambelli, Arlecchino a Parigi. Lo scenario di Domenico Biancolelli, Rome, Bulzoni, 1993, t. II, p. 693)

  • La Pauvreté de Renaut
Quand j'aperçois Célinde en habit turc, je lui demande : "Vous êtes donc Turc ? - Oui, me répond-elle. - Oh, oh, je serais bien curieux de voir votre mosquée"
(id., t. II, p. 236).

  • Les Trois Faux Turcs
Nous arrivons, Trivelin et moi, vêtus en Turcs.
(id., t. II, p. 228).




Sommaire | Index | Accès rédacteurs