[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Commentaire de La Mothe le Vayer sur la Consolation

Commentaire de La Mothe le Vayer sur la Consolation


Dans son "homilie académique" "Des pères et des enfants" (Homilies académiques, 1666), La Mothe le Vayer évoque les consolations qui lui ont été adressées à l'occasion de la mort de son fils :

C'est l'ordinaire de plaindre davantage les pères qui perdent le seul appui qu'ils avaient de leur vieillesse ; et vous pouvez tous vous souvenir de m'avoir, il n'y a pas longtemps, consolé selon cette règle, sur un accident semblable qui m'avait rendu presque inconsolable.
(éd. des Oeuvres de 1756, III, 2, p. 215)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs