[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Comparer leur profession à la mienne

Comparer leur profession à la mienne


"– Ils ont tous deux l'audace, de vouloir comparer leurs professions à la mienne. [...] - Je lui soutiens que la danse est une science à laquelle on ne peut faire assez d'honneur. - Et moi, que la musique en est une que tous les siècles ont révérée. - Et moi, je leur soutiens à tous deux, que la science de tirer des armes, est la plus belle et la plus nécessaire de toutes les sciences."
Le Bourgeois gentilhomme II, 3

L'exemple de la dispute des maîtres sera repris dans les Mémoires de Louis XIV :

Ce fonds inépuisable d'amour-propre qui nous est si naturel nous porte toujours à cultiver, estimer et aimer sans mesure toutes les choses où nous pensons exceller au-dessus des autres. Si vous en croyez le maître à danser et le maître d'armes, et tous les autres, il vous diront chacun, il est vrai, que leur art demande l'homme tout entier, et qu'on y trouve toujours à apprendre.
(éd. J. Longnon, Paris, Plon, 1933, p. 123-124).




Sommaire | Index | Accès rédacteurs