[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Coup favorable

Coup favorable


"S'il n'est point de pardon que je doive espérer;
Cette épée aussitôt, par un coup favorable,
Va percer à vos yeux, le cœur d'un misérable."
Amphitryon, II, 6, v. 1380-1382

"S'il n'est point de pardon que je doive espérer;
Cette épée aussitôt, par un coup favorable,
Va percer à vos yeux, le cœur d'un misérable."
Don Garcie de Navarre, II, 6, v. 695-697

La même expression était utilisée dans le Scévole (1647) de Du Ryer, joué trois fois par la troupe de Molière entre 1659 et 1660 :

Il ne faut plus qu'un coup pour les faire tomber.
Mais vous le différez ce grand coup favorable,
Qui doit remettre au trône un prince misérable.
(I, 1, p. 3)

ainsi que dans la Porcie romaine (1646) de Boyer :

Réponds à ce beau choix avec un coeur Romain.
Frappe, contente Brute, et qu'un coup favorable
Rende en quelque façon notre destin semblable.
(III, 2, p. 41)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs