[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > D'un autre avis que son ancien

D'un autre avis que son ancien


"Ce n'est pas que son avis, comme on a vu, n'ait tué le malade, et que celui de Théophraste ne fût beaucoup meilleur assurément: mais enfin, il a tort dans les circonstances, et il ne devait pas être d'un autre avis que son ancien."
L'Amour médecin, II, 3

La révérence à l'égard des "anciens", qui fera l'objet d'une plaisanterie dans la cérémonie du Malade imaginaire ("ancienni aviso") est exprimée dans un article des statuts de la faculté de médecine de Paris : les jeunes sont tenus de se lever à l'entrée des anciens :

ART. XVI
In omnibus medicis congressibus juniores senioribus assurgant ; seniores junioribus gratiam et benevolentiam referant.
Statuta facultatis medicinae exerpta ex libro legum et statutorum Academiae et Universitatis parisiensis » 1602, in Statuts de la faculté de médecine en l’université de Paris, avec les pièces justificatives de ses privilèges et de ses droits et soumissions à elle dus par les apothicaires et chirurgiens, Paris, 1672, p. 40)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs