[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > De petites folies les plus agréables du monde

De petites folies les plus agréables du monde


"J'aurai le plaisir de voir des créatures, qui seront sorties de moi; de petites figures qui me ressembleront comme deux gouttes d'eau; qui se joueront continuellement dans la maison; qui m'appelleront leur papa, quand je reviendrai de la ville,"
Le Mariage forcé, sc. I

Le héros de la comédie Il marescalco (1534) de l'Arétin célèbre de la même manière les joies de la famille :

Vengono poi i bambini, i cagnolini, i buffoncini, o Dio che consolatione, che dolcezza sente il padre, quando il fanciullo gli tocca il viso, e il seno con quelle mani tenerine, dicendogli "pappa, il pappa, al pappa" e ho visto cadere di un dolce non so che, al suono di quel "pappà", di maggior barbe de la tua.
(éd. des Quattro commedie de 1588, I, 6, p. 6)

(voir également "mille caresses")




Sommaire | Index | Accès rédacteurs