[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Des accidents très fâcheux

Des accidents très fâcheux


"Il y a des gens qui pourraient vous dire qu'en de telles occasions l'inclination d'une fille est une chose sans doute où l'on doit avoir de l'égard; et que cette grande inégalité d'âge, d'humeur, et de sentiments, rend un mariage sujet à des accidents très fâcheux."
L'Avare I, 5

L'idée selon laquelle la diversité d'humeurs peut produire des "accidents" de mariage se retrouve dans le sermon "Sur l'état de mariage" de Bourdaloue :

[...] Je ne parle point de mille affaires chagrinantes qu'attire la société et la communauté des mariages, ce ne sont que les accidents de votre état; mais des accidents après tout si ordinaires, que les mariages mêmes des princes et des rois n'en sont pas exempts. Je m'arrête à la seule diveristé d'humeurs, qui se rencontre souvent entre une femme et un mari.
(Oeuvres, éd. de 1833, t. V, p.80-81.)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs