[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Des excuses en désordre

Des excuses en désordre


"D'abord que la toile fut levée, un des acteurs, comme vous pourriez dire moi, parut sur le théâtre en habit de ville, et, s'adressant au Roi avec le visage d'un homme surpris, fit des excuses en désordre sur ce qu'il se trouvait là seul, et manquait de temps et d'acteurs pour donner à Sa Majesté le divertissement qu'elle semblait attendre."
Les Fâcheux, Préface

Le début de La Comédie des comédiens (1633) de Gougenot recourait à un artifice semblable :

Messieurs,
Nous avons toujours tâché de vous donner tout le contentement qui nous a été possible. [...] Mais aujourd'hui par malheur deux de nos principaux acteurs se sont émus si avant sur ce sujet qu'ils ont passé des paroles aux effets, où, par une mauvaise rencontre, ils se trouvent tous deux blessés. C'est, Messieurs, ce qui m'oblige de vous supplier très humblement de nous dispenser pour ce jour du sujet que nous vous avions promis et auquel nous nous étions préparés avec autant de soin que d'affection, vous assurant que nous le remettons avec plus de regret que vous en attendiez de plaisir.
(éd. L Maranini, in La commedia in commedia. Testi del seicento francese, Roma, Bulzoni, 1974, p. 303-304)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs