[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Des gens tout aussi simples qu'elle

Des gens tout aussi simples qu'elle


"Dans cette autre maison, où nul ne me vient voir,
Et pour ne point gâter sa bonté naturelle.
Je n'y tiens que des gens tout aussi simples qu'elle."
L'Ecole des femmes, I, 1 (v. 136-138)

Le détail figurait déjà dans La Précaution inutile (1655) de Scarron :

Dom Pèdre fit meubler sa maison, chercha des valets les plus sots qu'il put trouver, tâcha de trouver des servantes aussi sottes que Laure, et il eut bien de la peine.
(La Précaution inutile de Scarron (extrait), p. 138)

Ainsi que dans La Précaution inutile (1656) de d'Ouville :

elle reçut des servantes selon la qualité, et son mari lui chercha les plus ignorantes, et les moins malicieuses, ne pouvant perdre l’opinion que le trop de savoir perd les femmes [...]
(La Précaution inutile de d'Ouville, p. 109)

Par les soins jaloux de son époux, la jeune Thélosie, dans L'Ecole des filles en dialogues (1659) n'est elle aussi entourée, à dessein, que de valets et de paysans.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs