[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Deux Muses

Deux Muses


Deux Muses, qui ont toujours évité de s'engager sous les lois de l'Amour, conseillent aux belles qui n'ont point encore aimé, de s'en défendre avec soin à leur exemple.
Psyché, acte V, scène dernière.

L'idée que les Muses sont à l'abri des flèches que décoche Cupidon avait été énoncée dans le « Dialogue de Vénus et de Cupidon » (Dialogues des Dieux) de Lucien :

VENUS
Mais tu crains Pallas et la Gorgone, et n'appréhende ni Jupiter ni ses foudres; les Muses mêmes qui n'ont ni foudre ni Gorgone sont à l'épreuve de tes traits.

CUPIDON
C'est que je les respecte, et qu'elles ont quelque chose de vénérable, outre qu'elles me divertissent par leurs chansons, et qu'il n'y a point d'apparence de rendre le mal pour le bien.
(Traduction de Perrot d’Ablancourt, édition de 1660, t. I, p. 77)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs