[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Dialogue de la Mode et de la Nature

Dialogue de la Mode et de la Nature


ANONYME, Dialogue de la mode et de la nature, s. l., Seconde édition, 1662.

La seconde édition de ce Dialogue, dont on ignore la date de première édition, est publiée dans un recueil composé de

  • Pigmalion ou la statue animée, Londres, Samuel Harding, 1751, La Chambre de justice de l’Amour, s.l. n.d.
  • Lettre d’Ariste à Cléonte contenant l’Apologie de l’histoire du temps ou la défense du royaume de coquetterie, avec Le Royaume de coquetterie, revu et corrigé par l’auteur, Paris, Pierre Bienfait, 1660
  • La Politique des coquettes, histoire véritable dédiée à Mademoiselle de Scudéry, Paris, Jean Ribou, 1660
  • Dialogue de la Mode et de la Nature, Seconde édition, [date arrachée, 1662].

Dans ce dialogue de 60 pages (précédé d'un texte de « L’imprimeur aux lecteurs », 6 pages) la Nature, d'abord fermement opposée à sa jeune rivale la Mode, se range peu à peu aux arguments de cette dernière, et finit par s'entendre avec elle. Ce texte permet de comprendre le point de vue mondain à l'égard de la mode.

Lien vers diverses occurrences dans L'Ecole des maris :

à la mode il faut m'assujettir
suivre ce que l'usage y fait de changement
fuir obstinément ce que suit tout le monde
jeter mon âge au nez




Sommaire | Index | Accès rédacteurs