[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Distinguo

Distinguo


"Mais la grande marque d'amour, c'est d'être soumis aux volontés de celle qu'on aime.- Distinguo, Mademoiselle; dans ce qui ne regarde point sa possession, concedo; mais dans ce qui la regarde, nego."
Le Malade imaginaire, II, 6

L'utilisation de cette expression caractéristique de l'argumentation scolastique avait été parodiée par Blaise Pascal dans la huitième de ses Provinciales (1656) :

Mais, mon Père, si le diable ne répond pas à la vérité car il n'est guère plus véritable que l'astrologie, il faudra donc que le devin restitue par la même raison? Non pas toujours, me dit-il. Distinguo, dit Sanchez sur cela. Car si le devin est ignorant en l'art diabolique, si sit artis diabolicae ignarus, il est obligé à restituer; mais s'il est habile sorcier, et qu'il ait fait ce qui est en lui pour savoir la vérité, il n'y est point obligé.
(p. 7)

Elle était utilisée dans la Carte de la cour (1663) de Gabriel Guéret pour stigmatiser le pédantisme de l'Ecole :

On y apprend à donner des démentis par figure ; on y fait de la philosophie une criarde et une emportée; on s'y échappe d'un bourbier par un distinguo; on s'y embarrasse la vérité dans des sophismes.
(p. 12)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs