[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Donneau de Visé

Donneau de Visé


Les textes de Jean Donneau de Visé (1638-1710), auteur également de "L'abrégé de l'abrégé de la vie de Molière", entretiennent des rapports étroits avec les comédies de Molière, selon qu’ils

  • font usage des mêmes motifs :
    • "L'Apothicaire de qualité » (Diversités galantes, 1663)
    • La Mère coquette ou les Amants brouillés (1665)
    • Les Coteaux ou les Marquis friands (1665)
    • L'Embarras de Godard ou l'Accouchée (1667)
    • La Veuve à la mode (1667)
    • Délie (1668)
    • L'Amour échappé ou les Diverses Manières d'aimer (1669)
    • Le Gentilhomme guespin (1670)
    • Les Amours de Vénus et Adonis (1670)

  • recourent aux mêmes arguments dans la polémique :
    • Défense de Sertorius de Monsieur de Corneille (1663)
    • Défense de Sophonisbe (1663)

Les principaux points de rencontre qui méritent d'être relevés sont les suivants:

Les Fâcheux
sur le théâtre
l'heure promise
hors d'haleine

L'École des femmes
bien des gens ont frondé cette comédie
toute l'affaire exécutée
nous sommes ici seuls
ce sont partout sujets de satire
femme qui compose en sait plus qu'il ne faut
je vous invite à souper avec elle
faites descendre Agnès
j'ai présentement besoin de cent pistoles
je suffoque
quiconque remuera, je l'assomme
le...
un siège au frais ici
cet honneur est tendre
maximes du mariage
l'amour est un grand maître
à quoi l'écriture te sert
un grès que sa main a jeté
le notaire
l'allégresse du coeur s'augmente à la répandre

La Critique de L'Ecole des femmes
je viens de voir
le marquis
Climène
sans s'y connaître
le coeur m'en saigne quelquefois
bagatelles
indulgent pour les ouvrages des autres
peindre d'après nature
si la grande règle de toutes les règles n'est pas de plaire
le savoir enrouillé des pédants
leurs grimaces savantes
Vous avez tort de défendre ce 'le'
voici l'auteur, Monsieur Lysidas
les louanges qui lui ont été données
il veut qu'on le consulte
Moi, rien. Tarte à la crème
l'approbation du parterre
entre nous autres auteurs
lire ma pièce
profitons de la leçon
m'ont promis de faire leur devoir
l'une n'est pas moins difficile à faire que l'autre
des comédies que personne ne trouve belles
le respect que l'on doit à nos mystères

Le Misanthrope
on loue aujourd'hui tout le monde
le siècle n'a rien qu'on ne confonde
vous montrer un sonnet
la chute
les beaux endroits
et Géralde, Madame
c'est à sa table à qui l'on rend visite
nous dire entre nous
veux-tu parler
Célimène me trompe

Le Médecin malgré lui
mille caresses
votre fille en aura besoin

Le Sicilien
en bonnet de nuit et robe de chambre

Le Mariage forcé
je crains un peu ce que vous savez

L'Avare
vous avez grâce à tousser
point de lunettes
bonne chère avec peu d'argent
il vient en courant et fait tomber Harpagon

Georges Dandin
me dire Madame
Il prend Georges Dandin pour Claudine
Ils se cognent

Psyché
Dans le Monde on n’entend que plaintes de l’Amour

Le Bourgeois gentilhomme
visions de noblesse et de galanterie
il n’y a pour s’exprimer que la prose, ou les vers
maître tailleur
notre belle marquise
les femmes aiment les dépenses qu'on fait pour elles
voilà le meilleur de mes amis
la science des bons morceaux
par où il se démange

Les Femmes savantes
il les baise toutes
il sait du grec, ma soeur
le sexe vous rend justice
votre style sauvage

Le Malade imaginaire
grand benêt
baiserai-je
soumis aux volontés de celle qu'on aime
nego consequentiam
je veux me saisir
malpropre, dégoûtant
le défunt n'est pas mort

Don Juan ou le Festin de pierre
la passion des honnêtes gens
à Charlotte...à Mathurine
un homme attaqué par trois autres

L'Impromptu de Versailles
avec emphase
comme cela est naturel
toujours des marquis
un valet bouffon
de méchantes pièces que tout Paris va voir
Ils les retournent comme un habit
ne point toucher à des matières

Les Amants magnifiques
tant de folles
un sanglier hideux

Mélicerte
honorer Tempé de sa présence

La Comtesse d'Escarbagnas
ces grands nouvellistes
les secrets du cabinet
être assez fou pour faire des vers
quand je le fis, j'étais si jeune




Sommaire | Index | Accès rédacteurs