[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Donner à boire

Donner à boire


"Allez. Vous, Brindavoine, et vous, La Merluche, je vous établis dans la charge de rincer les verres, et de donner à boire; mais seulement lorsque l'on aura soif, et non pas selon la coutume de certains impertinents de laquais qui viennent provoquer les gens, et les faire aviser de boire, lorsqu'on n'y songe pas. Attendez qu'on vous en demande plus d'une fois, et vous ressouvenez de porter toujours beaucoup d'eau."
L'Avare, III, 1

Dans le chapitre "De l'Epargne sordide" des Caractères de Théophraste, ce trait d'avarice est répertorié :

Cette espèce d'avarice est dans les hommes une passion de vouloir ménager les plus petites choses sans aucune fin honnête. C'est dans cet esprit que quelques-uns recevant tous les mois le loyer de leur maison, ne négligent pas d'aller eux-mêmes demander la moitié d'une obole qui manquait au dernier paiement que l'on leur a fait: que d'autres faisant l'effort de donner à manger chez eux, ne sont occupés pendant le repas qu'à compter le nombre de fois que chacun des conviés demande à boire [...]
(éd. de Paris, E. Michallet, p. 92)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs