[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Donner sur tout ce qu'il y a de plus beau

Donner sur tout ce qu'il y a de plus beau


"Pour moi, j'ai cette manie de vouloir donner généralement sur tout ce qu'il y a de plus beau."
Les Précieuses ridicules, sc. IX.

Le terme est à la mode. On le relève dans La Précieuse (1656-1658) de l'abbé de Pure :

ne pouvant donner sur ce qui ne paraissait pas, je me jetai sur ce qui tombait sous mes sens.
(éd. Magne, Paris, Droz, 1938, t. II, p. 124)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs