[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Du nom de divine appelée

Du nom de divine appelée


"Mais des trois, comme reine, il nous expose celle,
Que ne peut nous donner le travail, ni le zèle;
Et qui comme un présent de la faveur des Cieux,
Est du nom de divine appelée en tous lieux."
La Gloire du Val-de-Grâce, v. 51-54

Dans L'Art de peinture traduit en français (1668), Dufresnoy établissait la même hiérarchie :

Cette partie si rare et si difficile ne s'acquiert ni par le travail, ni par les veilles, ni par les conseils, ni par les préceptes des maîtres : car il n'y a que ceux qui ont reçu en naissant quelque partie de ce feu céleste que déroba Prométhée, qui soient capables de recevoir ces divins présents.
(p. 11)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs