[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Elle a les yeux bleus

Elle a les yeux bleus


"ADRASTE, regardant Isidore.- Elle a les yeux bleus"
Le Sicilien ou l'Amour peintre, sc. XI

En faisant porter son attention sur les yeux de son modèle, Adraste se conforme aux préceptes qu’indique Dufresnoy, dans L'Art de peinture traduit en français (1668) :

Pour ce qui est des portraits, il faut faire précisément ce que la nature vous montre, travaillant en même temps aux parties qui se ressemblent, comme sont les yeux, les joues, les lèvres et les narines, en sorte que vous touchiez à l'une sitôt que vous aurez donné un coup de pinceau à l'autre, de peur que le temps et l'interruption ne vous fasse perdre l'idée d'une partie que la nature a produite pour ressembler à l'autre.
(p. 40)

Une variante est proposée pour cette scène dans le sujet de la pièce, contenu dans l'édition Pépinglé de 1668.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs