[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Elle recule sa chaise

Elle recule sa chaise


"Ah ! de grâce, laissez, je suis fort chatouilleuse. Elle recule sa chaise et Tartuffe rapproche la sienne
Le Tartuffe, III, 3 (v. 935-944)

Le même lazzo est décrit dans les notes de l'Arlequin Biancolelli, traduites par Gueulette au siècle suivant, à propos de deux spectacles joués au Théâtre italien dans les années 1660 :

  • "Arlequin, larron prévôt et juge / Arlecchino ladro, sbirro e giudice" :
Je fais appeler Eularia, qui est en prison; je fais avec elle le lazzi de la chaise que j'approche à mesure qu'elle recule.
(éd. D. Gambelli, Arlecchino a Parigi. Lo scenario di Domenico Biancolelli, Rome, Bulzoni, 1993, t. II, p. 364)

  • "Le Maître valet / Il servo padrone" :
Je fais asseoir Eularia et je fais le lazzi d'avancer mon fauteuil à mesure qu'elle recule le sien et de mettre les jambes sur les bras de son fauteuil ; elle me donne un soufflet et sort en disant que je suis un insolent.
(ibid., p. 383)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs