[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > En lettres d'or

En lettres d'or


"Suivant le dire d'un ancien, il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger.- Ah que cela est bien dit! [...] Qui est le grand homme qui a dit cela? - Je ne me souviens pas maintenant de son nom. - Souviens-toi de m'écrire ces mots. Je les veux faire graver en lettres d'or sur la cheminée de ma salle."
L'Avare, III, 1

La même plaisanterie, à propos d'une autre citation, figurait à la scène I, 2 de la comédie érudite des Suppositi (1509) de l'Arioste :

PASIFILIO
Queste son vere virtu, che philosophi
Che poesie tutte l'altre scientie
A paragon de le leggi, mi patono
Ciance.

CLEANDRO
Ben ciance. Onde habbiam quel notabile verso? e cosi morale? Opes dat sanctio Iustiniana.

PASIFILIO
O come è buono.

CLEANDRO
Ex aliis Paleas

PASIFILIO
Excellente.

CLEANDRO
Ex istis collige Grana

PASIFILIO
Qu'il se Virgilio?

CLEANDRO
Che Virgilio.
Gli è d'una nostre glosa elegantissima.

PASIFILIO
Non udij il miglior mat. Si dovria scrivere
in lettere d'or [...]
(éd. versifiée de 1551, p. 6-7)

ainsi que dans sa traduction française de 1552 :

PASIFILIO
Ce sont l[es] vraies vertus.
Aussi la philosophie, la poésie et tout le reste des sciences au respect des loix ne me semblent que vraies bourdes.

CLEANDRE
Tu as bien dit vraies bourdes
Unde versus.
Opes dat sanctio Iustiniana.
Ex aliis paleas ex istis collige grana.

PASIFILIO
Bon. De qui est cela? De Virgile?

CLEANDRE
Quoi Virgile, c'est d'une de nos excellentes gloses.

PASIFILIO
Pour certain elle est belle et morale et digne d'être mise en belles lettres d'or.
[...]
(I, 2, La Comedie des Supposez de M. Louis Arioste, en italien et en français par J. P. de Mesmes, 1552.)

Voir également "vous passerez les six-vingts".




Sommaire | Index | Accès rédacteurs