[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > En vain tu la déchires

En vain tu la déchires


"Ma gloire est établie, en vain tu la déchires."
Les Femmes savantes, III, 3 (v. 1025)

Ménage s'était vanté de sa réputation universelle dans son édition des Poésies de M. de Malherbe avec les observations de Monsieur Ménage (1666) :

Il n'y a guère d'hommes savants dans l'Europe qui ne m'aient donné dans leurs écrits des témoignages de leur estime ; et plusieurs mêmes d'entre eux m'ont fait l'honneur de m'adresser leurs ouvrages. Cependant, je le dis encore comme je le pense, tous ces témoignages d'estime de tant de grands hommes, quelque avantageux qu'ils soient à ma réputation, le sont beaucoup moins que les injures que je ne sais combien de petits envieux ont publié contre moi dans leurs rhapsodies ; et les libelles qu'on a faits pour me diffamer me sont infiniment plus glorieux que tous les livres qui ont été faits à ma louange.
(préface, n.p.)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs