[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Esprits colériques

Esprits colériques


"Je hais de tout mon coeur les esprits colériques"
Le Cocu imaginaire, sc. XVII, v. 421

L'idée que la bravoure militaire consiste uniquement en une manifestation de la colère avait été défendue par La Mothe le Vayer dans son "petit traité" "De la hardiesse et de la crainte" (Opuscules et petits traités, 1643) : le philosophe y déplore le rôle que joue « la partie irascible de notre âme » (Œuvres, 1756, III, 1, p. 9), qui ne fait que "remuer une bile". Il procure ensuite un éloge des "hommes pacifiques" (v. 421).

L'aversion qu'exprime ici Sganarelle pour les comportements belliqueux trouvera un écho dans la représentation défavorable des "bretteurs" que proposent




Sommaire | Index | Accès rédacteurs