[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Est-ce un oracle qui a parlé

Est-ce un oracle qui a parlé


"Il dit que je deviendrai incurable avant qu'il soit quatre jours. - Et ce qu'il dit, que fait-il à la chose? Est-ce un oracle qui a parlé? "
Le Malade imaginaire, III, 3

La métaphore de l'oracle sert à la contestation des autorités scientifiques dans

  • le traité De l’éducation des dames (1674) de Poullain de la Barre :

Nos professeurs, ne nous parlant non plus de préjugés que si nous ne venions que de naître, nous y confirment encore en nous y laissant. [...] Cependant nous les regardons eux-mêmes comme des oracles. Nous nous disons tacitement, comme disent les femmes, qu’il n’y a pas d’apparence que ce ne soient pas des gens habiles, puisqu’on les a revêtus des titres et de l’autorité nécessaires pour instruire publiquement.
(p. 87-88)

  • Le Système du monde (1675) de Claude Gadroys :
Nous ne devons regarder les sentiments des hommes que comme des opinions et non point comme des oracles. Les nouveaux philosophes ne prétendent pas porter le jour dans toutes les extrémités du monde ; la suffisance humaine est trop resserrée, et le monde est trop vaste ; ils prétendent seulement porter la lumière dans quelques recoins de la nature où l'on n'avait pas encore pénétré. Qu'eût fait Aristote s'il se fût reposé sur ceux qui avaient été avant lui ? et que n'a-t-on point fait depuis qu'on ne s'arrête plus aux seuls écrits des Anciens ?
(Préface, n. p.)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs