[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Hors d'haleine

Hors d'haleine


"J’ai par un ordre exprès quelque chose à vous dire.
- Et quoi ? déjà mon cœur après ce mot soupire,
Parle. - Souhaitez-vous de savoir ce que c’est ?
- Oui, dis vite. - Monsieur, attendez, s’il vous plaît.
Je me suis, à courir, presque mis hors d’haleine.
- Prends-tu quelque plaisir à me tenir en peine ?"
Les Fâcheux, II, 3 (v. 351-356)

La même situation sera exploitée, sous forme narrative, dans un passage des Nouvelles nouvelles (1663) de Donneau de Visé :

Comme il disait cela, ils firent tous paraître leur curiosité et le désir qu'ils avaient d'apprendre des nouvelles, à la vue de celui qui était allé quérir la lettre d'Ariste et la nouvelle de Lisimon. Ils lui demandèrent tous trois ensemble, avec une précipitation surprenante, s'il avait trouvé ce que l'on lui avait envoyé chercher, et comme ce domestique d'Arimant ne leur répondit pas avec toute la promptitude que leur impatience demandait, parce qu'ayant été fort vite, il s'était presque mis hors d'haleine, ils ne purent s'empêcher de faire voir leur douleur et soupirèrent comme si l'on leur avait annoncé la mort de leurs maîtresses ou celle des meilleurs de leurs amis.
(t. II, p. 280-281)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs