[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Il faut que vous demeuriez d'accord

Il faut que vous demeuriez d'accord


"Le nom de Polyxène, que ma cousine a choisi, et celui d'Aminte que je me suis donné, ont une grâce dont il faut que vous demeuriez d'accord"
Les Précieuses ridicules, sc. IV

L'expression est à la mode.

Elle est utilisée à de nombreuses reprises dans La Précieuse (1656-1658) de l'abbé de Pure :

Vou aurez bien de la peine à parer ce coup-là, Philonime, poursuivit-elle, et il faut demeurer d'accord qu'Eulalie est toute pleine d'esprit et d'intelligence.
(éd. Magne, Paris, Droz, 1938, t. I, p. 7)

Voulez-vous que je vous en fasse demeurer d'accord par les exemples les plus formels, et les preuves les plus convaincantes du monde ?
(ibid., t. II, p. 105)

à la fin je me lassé, et je lui dis :"Mais madame, quelque art qu'elle emploie à se déguiser, à moins que vous ne le sachiez autant qu'il faut pour en bien juger, il faut demeurer d'accord que j' ai plus de droit de l'approuver que de la censurer".
(ibid., t. II, p. 125)

pour moi, je demeure d'accord que j'étais capable de me refroidir de moi-même de cette ardeur nouvellement allumée, de détourner mon coeur de cet engagement qui n'était pas encore dangereux ;
(ibid., t. II, p. 169)

Dans Le Sicilien, Isidore emploiera également l'expression "l'on doit demeurer d'accord"". Le maître de musique du Bourgeois gentilhomme fera de même ("j'en demeure d'accord").




Sommaire | Index | Accès rédacteurs