[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > L'Amour médecin

L'Amour médecin


Autour de L'Amour médecin

L'Amour médecin

AU LECTEUR

impromptu
pour être jouées

PERSONNAGES

Aminte
Lucinde
notaire

ACTE I

Scène 1

l'étrange chose que la vie
qui terre a guerre a
un malheur ne vient jamais sans l'autre
une seule femme
cette perte m'est très sensible
je ne puis m'en ressouvenir sans pleurer
la mort rajuste toutes choses
une mélancolie la plus sombre du monde
une belle tenture de tapisserie
je les tiens un peu intéressés
héritière universelle

Scène 2

petit papa mignon
cette grande langueur
la foire Saint-Laurent

Scène 3

la cause de sa mélancolie
inclination
je la renonce pour ma fille
un mari, un mari, un mari

Scène 4

ses regards et ses actions
du secret que vous m'avez fait
la tyrannie d'un père

Scène 6

ah malheur, ah disgrâce
elle est montée vite dans sa chambre
ses yeux se sont tournés
elle ne passera pas la journée

Premier entracte

avec cérémonie

ACTE II

Scène 1

quatre médecins
n'est-ce pas assez d'un pour tuer une personne ?
sans le secours de ces messieurs
il ne faut jamais dire
ils vous diront en latin

Scène 2

nous allons consulter ensemble
Hippocrate dit
au quatorze ou au vingt-et-un
il les paie

Scène 3

trajet
le chemin que je lui fais faire
une mule admirable
mon cheval
Théophraste et Artémius
un médecin de dehors
d'un autre avis que son ancien

Scène 4

je ne parlerai pas le premier
et moi je dis
lui donner de l'émétique
la saignée la fera mourir

Scène 5

experimentum periculosum
pour venir au fait
des humeurs contenues dans le bas-ventre
dans les formes

Scène 6

un peu plus incertain
morbleu

Scène 7

L'opérateur
tous les maux
l'orviétan
trente sols

Deuxième entracte

Trivelins
Scaramouches

ACTE III

Scène 1

si peu de prudence
les dissensions qui sont entre nos anciens maîtres
découvrir au peuple
ceux qui sont morts sont morts
depuis tant de siècles
nous ne sommes pas les seuls
la faiblesse humaine
le vain encens qu'ils souhaitent
les diseurs d'horoscope
pompeux galimatias
la peur de mourir
les heureux succès
une erreur qui donne du pain

Scène 2

un grand coup d'épée

Scène 3

la tyrannie où elle est
une manière de stratagème

Scène 5

la barbe
je guéris par des paroles
le père et la fille

Scène 6

c'est de l'esprit que procèdent les maladies
les traits de son visage
la folle

Scène 7

contrat

Scène 8

vapeurs de rate
vous avez cru faire un jeu




Sommaire | Index | Accès rédacteurs